changerlemondeenpensant

CHANGER LE MONDE EN PENSANT

L’époque est à l’urgence. Qu’elles soient écologiques, sanitaires ou sociales, les crises sont multiples. Prendre de la hauteur et se nourrir l’esprit, c’est essentiel pour garder les pieds sur terre et les valeurs solides. Voici une petite sélection de contenus constructifs, positifs et engagés. A découvrir depuis chez vous !

Plus que jamais, la résilience et la solidarité doivent être prônées comme moteur de société. A l’heure de l’info en continu et des réseaux sociaux (un peu trop anxiogènes), pour prendre un peu de recul, on vous propose des livres sortis récemment, des podcasts disponibles sur toutes les plateformes d’écoute et des documentaires Arte et RTBF. Philosophie, vie pratique, écologie, agriculture, alimentation, il y en a pour tous les goûts, du très sérieux au plus léger. Ensemble, prenons le temps de questionner ce monde en pleine mutation…

Cinq livres pour ouvrir les horizons

Raviver les braises du vivant, Baptiste Morizot

Sorti en septembre 2020, le dernier livre du philosophe Baptiste Morizot retrace une enquête de terrain sur des initiatives de défense de forêts et des pratiques d’agroécologie. Avez-vous déjà entendu parler de l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) et ses Réserves de Vie Sauvage®? La réflexion que mène l’auteur est consacrée aux effets négatifs d’une vision dualiste de la nature sur la mobilisation pour sa préservation. Selon lui, « protéger la nature » n’est plus le bon concept d’approche car se faisant les humains s’extraient de celle-ci. Baptiste Morizot appelle à ne pas placer les Humains face à la Nature, mais à les replacer comme vivant·e·s parmi les vivant·e·s.

Famille en transition écologique, Jérémie Pichon et Bénédicte Moret

Qui ne connaît pas la Famille (presque) Zéro Déchet ? Après l’immense succès de leur premier livre, en 2019, ils ont remis le couvert avec Famille en Transition Ecologique. « La transition écologique, c’est maintenant et ça commence avec vous ! », introduit la bande. Un livre sympa et coloré pour réfléchir en famille à l’impact de notre mode de vie sur l’environnement. Comme d’hab’, des solutions fouillées et très pertinentes sont apportées pour opérer de véritables changements. Guide pratique et manifeste pour la sobriété écologique, l’ouvrage a été rédigé avec l’aide d’experts spécialisés en bilan carbone et analyse de cycle de vie. On y apprend notamment par exemple, que ce sont nos placements financiers qui ont le plus d’incidence sur notre empreinte carbone… (On creusera le sujet dans un prochain article, promis !)

Abécédaire de l’écologie joyeuse, Éric de Kermel

Ce livre court retrace la pensée écologique d’aujourd’hui de l’agroécologiste Pierre Rabhi au collapsologue Pablo Servigne. 

Éric de Kermel, écrivain très impliqué dans les combats écologiques, fait entendre le cri de la terre en interrogeant le lien entre les hommes et le souci de soi. L’auteur défend l’idée de voir dans l’effondrement une chance de recommencement, pour chacun·e de nous. Cet ouvrage sorti en janvier 2020 fait beaucoup de bien.

Nos cabanes, Marielle Macé

Habiter le monde autrement et faire de la cabane un lieu de liberté… Marielle Macé est spécialiste de la littérature française, à travers son essai-poème, elle nous invite à élargir notre vision de l’habitat.

Dans cet ouvrage, elle convoque l’imagination et le réel, nous plongeant ainsi dans des figures de cabanes multiples où trouver des moyens de vivre dans un monde abimé. L’objectif, recréer des liens, des pratiques, faire résonner le collectif pour que les jeunes générations puissent continuer de croire en l’avenir.

Être écoféministe, Jeanne Burgart Goutal

L’écoféminisme est un concept né dans les années 1970 qui lie l’écologie et le féminisme. Le mouvement dénonce les rapports d’oppression de nos sociétés et considère que l’ensemble des systèmes de domination – capitalisme, patriarcat, colonialisme… – se combinent et causent les violences de genre, les crises climatiques, les exploitations multiples.

Dans cet ouvrage sorti en 2020, la philosophe Jeanne Burgart Goutal fait à la fois la synthèse historique de l’écoféminisme, mais aussi le récit de son cheminement personnel à travers le mouvement. Passionnant.  

Cinq podcasts pour creuser les idées

Super écolo

Un peu de légèreté dans ce monde de brut·e·s ! Intelligent et décapant, le podcast Super Ecolo d’Arte Radio est une bonne réponse à l’éco-anxiété.

Une fiction auto-dérision du journaliste québécois Charles Trahan qui « ferait n’importe quoi pour sauver le monde ». On a bien ri !

Y'a le feu au lac

Dans le podcast « Y’a le feu au lac » d’Ouest-France, le journaliste Lucas Scaltritti décortique les fausses certitudes atour de l’écologie. Quels sont les réels effets du confinement sur l’environnement ? Et si le recyclage ce n’était pas écologique ? Peut-on être écolo et partir en vacances ? Des sujets creusés et des conseils qui nous aident à comprendre ce qui est vraiment bon pour la planète. Intelligent.  

L'effondrement et moi

En matière de contenus sonores, France Culture, c’est un peu la crème de la crème. Et cette superbe série en 4 épisodes en est encore une fois un bel exemple. Selon les théories de l’effondrement, les conséquences du réchauffement climatique risquent d’entraîner un effondrement des écosystèmes conduisant à une crise alimentaire, économique, sanitaire et sociale… Karine Le Loët, journaliste spécialisée dans ces questions, cherche à travers cette série des solutions pour apaiser son angoisse climatique.

Sismique

Des interviews d’expert·e·s, d’acteurs et d’actrices d’un monde en mouvement pour comprendre ce que nous réserve demain. Animé par Julien Devaureix, le podcast Sismique envisage les solutions pour se préparer au mieux aux prochaines crises.

Salade Tout - Sauce corona

100% belge et 100% bouffe ! Après une première saison, le podcast d’Elisabeth Debourse et Axelle Minne revient avec des sujets brulants pour questionner le présent. Durant ces mois de crise sanitaire, comment nourrir celles et ceux privés de ressources ? Le regain d’intérêt pour les petits producteurs locaux va-t-il passer l’épreuve du déconfinement ? À quoi ressemblera le restaurant de demain ? Une nouvelle mouture encore plus documentaire et société. Coup de cœur ! Aussi, on vous conseille vivement de vous abonner à Mordant, la newsletter « bouffe et société » rédigée avec piment et talent par Elisabeth Debourse.

Cinq docus pour shaker les neurones

Sur le champ

Ce n’est pas à nous qu’il faut le dire, la solution pour nourrir l’humanité n’est pas de produire plus, mais de produire mieux. Alors, évidemment on adhère et on adore le documentaire Sur le champ. Réalisé par une équipe jeune et belge, il met à l’honneur l’agriculture familiale durable. Didactique et grand public, le film dresse les grands enjeux d’une alimentation durable et responsable.

A découvrir sur Auvio.

Dezoom

Première série tournée avec un drone, Dezoom nous fait littéralement prendre de la hauteur. En un plan séquence de 2mn30, chaque épisode passe du particulier au général, de l’échelle humaine à l’échelle macro, de la terre au ciel, pour mesurer l’ampleur de la crise écologique aux quatre coins du monde – la surpopulation en Inde, la déforestation en Amazonie, les serres d’Almeria, les fermes circulaires en Arabie Saoudite…

A découvrir sur Arte.tv

Métamorphose

Magnifiques images de notre planète en mutation. Un documentaire qui permet d’entendre des histoires personnelles de survivants de l’effondrement environnemental et des points de vue d’artistes, d’auteurs, de psychologues et de scientifiques sur la manière dont l’humanité est transformée par la catastrophe écologique qu’elle a elle-même créée.

A découvrir sur Auvio.

Désobéissant·e·s

Une pépite. Ce documentaire immersif revient sur la mobilisation sans précédent des jeunes manifestant·e·s pour le climat. Militance et actions de désobéissance civile, le film suit les « désobéissant·e·s » au cours de leurs campagnes tout comme dans leur intimité. Espoir, doutes et courage. 80 minutes de puissance.

A découvrir sur Arte.

#Investigation, La face cachée du bio

96% des Belges achètent au moins un produit bio par an. Le secteur est en pleine croissance. #Investigation dénonce dans ce reportage les dérives de la grande distribution. Une démonstration de plus de l’importance de la défense de LA bio !! Le bio, ce sont les produits qui répondent aux exigences du Label Biologique Européen. 

LA bio quant à elle, porte une vision sociale et économique. Elle s’oppose à la poursuite de profit comme objectif principal de l’activité économique, ainsi qu’à la commercialisation longue distance, lui préférant l’échange de proximité.

A découvrir sur Auvio.

On vous souhaite de belles découvertes !

Partagez l'info

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email