Banner farmoscope

LE FÄRMOSCOPE – VOTRE INDICATEUR DE DURABILITÉ

Consommons bio, plus local et plus éthique. Grâce au Färmoscope, engageons-nous pas à pas dans un parcours de consommation de plus en plus durable. Un achat durable, c’est quoi ? C’est un achat qui, tout en permettant de satisfaire vos besoins d’aujourd’hui, ne compromettra pas les capacités des générations futures de répondre aux leurs demain.

Parce qu’il n’y a pas que le prix qui compte pour choisir un produit, et parce qu’il est difficile de retrouver des informations objectives concernant leur durabilité, Färm vous aide à y voir plus clair pour faire des choix en conscience.
Le Färmoscope, c’est l’analyse que nous vous proposons pour consommer de manière plus durable, en passant nos produits à la loupe sur base de 11 critères écologiques, sociétaux et économiques. Cette analyse donne un färmoscore pour chacun d’entre eux ; à savoir un indicateur de durabilité qui augmente d’un point chaque fois que le produit répond à un critère spécifique.
Il ne s’agit pas de dire qu’un produit est mieux que l’autre, ou que vous consommez mieux qu’une autre personne, mais bien de partager avec vous toutes les informations dont nous disposons, c’est notre engagement de transparence.

Les nouvelles étiquettes

Pour y voir plus clair et vous permettre de vous y retrouver plus facilement, nos étiquettes en magasin sont progressivement remplacées par de nouvelles ! En voici un exemple :

Quels sont les 11 critères de durabilité du Färmoscope ?

  1. Produits issus de l’agriculture bio – Tous les produits sont bio ou en conversion chez Färm, à quelques exceptions près. Ils auront donc tous +1 point sauf de rares exceptions comme le sel marin, le poisson sauvage ou l’eau minérale, par exemple (ils n’existent pas en bio).
  2. Marques non cotées en Bourse – Un des piliers de notre charte produit, afin de favoriser des décisions prises dans l’intérêt général et non pas dans l’intérêt du cours de l’action. Ainsi, 99,9% de nos produits auront au minimum 2 points !
  3. Sociétés belges – Nous les soutenons pour ainsi renforcer le tissu économique de la Belgique.
  4. Producteurs et transformateurs belges – Nous privilégions les entrepreneurs qui apportent réellement une plus-value à leurs produits. Les emballeurs ont de très bons produits mais apportent moins de plus-value à ceux-ci. 
  5. Produits contenant minimum 80 % d’ingrédients belges – Nous voulons valoriser les produits issus d’un approvisionnement local, permettant ainsi de diminuer l’impact environnemental et de renforcer la résilience de notre territoire. Une marque belge qui importe ses produits aura donc 1 point ; une marque belge qui transforme sur notre territoire en aura 2 ; et une marque belge qui produit (et transforme éventuellement) des produits belges sur notre territoire en aura 3 !
  6. Marques belges ou européennes qui indiquent clairement la provenance de leurs ingrédients – Nous souhaitons favoriser la transparence afin d’éviter d’encourager la recherche des prix les plus bas sur le marché mondial, ceux-ci ayant pour conséquence une grande volatilité des relations avec les producteurs d’un pays.
  7. Marques détenues par le producteur et/ou travaillant avec une filière identifiée – Le producteur qui transforme ses produits nous garantit une meilleure traçabilité et bénéficie directement de la plus-value apportée à ceux-ci. Les filières identifiées favorisent également des partenariats solides et un prix plus juste convenu sur le moyen et long terme. De cette façon, les producteurs sont soutenus par la marque.
  8. Produits avec un label complémentaire au label bio – Nous voulons attirer l’attention sur les producteurs qui vont plus loin que les exigences du label bio européen. Certains labels prennent également en compte des aspects comme le prix juste et/ou l’origine des produits tels que par exemple Demeter, Fairtrade, Nature & Progrès…
  9. Produits bruts et moins énergivores – Nous souhaitons mettre en avant les produits qui nécessitent moins de ressources, à savoir les produits peu ou pas transformés et végétariens.
  10. Produits dans un emballage consigné ou dans minimum 90 % de papier – Nous voulons favoriser la réduction des déchets d’emballage ! Les produits sans emballage (vrac) bénéficient également de ce point.
  11. Produits vendus en vrac – Bravo à vous, vous limitez fortement les déchets d’emballage ! Les produits en vrac ont donc +2 points !

Pour y voir plus clair, comparons 3 produits !

Par exemple, comparons 3 sortes de quinoa pour comprendre le färmoscore de chaque produit !

Faire ses courses chez Färm, c’est prendre en considération le monde qui nous entoure !

Partagez l'info

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email